LES MYTHES SUR LA CRÉATINES

Publié par L Nutrition le

LES MYTHES SUR LA CRÉATINE

Voici une liste de "mythes" et erreurs à propos de la créatine :

  • La créatine est un produit dopant ! Et non, la créatine n'est pas et n'a jamais été considérée comme un produit dopant en France. Elle ne figure sur aucune liste de produits interdits de l’agence mondiale anti-dopage ! La créatine est parfaitement légale et autorisée à la vente en France.
  • Il faut cycler la prise de créatine et l'utiliser en faisant des phases de charge et de maintien. C'est faux ! La créatine n'a pas besoin d'être prise par cycle. Vous l'aurez compris, si on ne prend pas assez longtemps la créatine, elle ne sera pas efficace. Les études ont également démontré que le protocole de phase de charge et de maintien n'est pas efficace.
  • Plus je prendrai de créatine, plus ça sera efficace. Erreur ! Une grosse dose de créatine quotidienne ne vous apportera pas plus de résultats. Une prise de 3g de créatine par jour suffit amplement.
  • Je consomme de la créatine une fois par jour. Ce n'est pas optimal, étalez vos prises de créatines tout au long de la journée (1g à chaque repas par exemple).
  • La créatine, c'est un supplément pour la prise de masse. Oui, la créatine est un supplément intéressant en prise de masse mais elle est aussi très utile en période de régime car les nutriments consommés sont moins importants et la synthèse de la créatine est ralentie.
  • La créatine est mal absorbée Encore un mythe ! La créatine résiste parfaitement à l'acidité gastrique et est absorbée à 100% chez l'homme
  • Je prends la créatine depuis quelques jours et je ne sens rien ! C'est normal, comme nous l'avons dit plus haut, la créatine ne fait pas effet immédiatement. En une semaine, vous devriez sentir une amélioration de la contraction musculaire. Comptez environ un mois minimum pour ressentir pleinement l'effet d'une supplémentation en créatine.
  • Il faut boire énormément car la créatine déshydrate. Il n'y a aucune raison de boire plus lorsqu'on se supplémente en créatine car aucune étude à ce jour démontre que la créatine déshydrate.
  • La créatine présente des effets secondaires Si ce n'est l'impact positif de la prise de créatine sur le gain de poids, d'énergie et les performances sportives, les études scientifiques démontrent que la créatine ne présente pas ou très peu d’effets secondaires néfastes chez les personnes en bonne santé, aussi bien sur une consommation à long terme qu'à court terme. Il existe bien sûr des exceptions à la règle. Il est possible que certaines personnes ressentent des crampes, des maux de tête ou des ballonnements digestifs si elles en consomment en trop grosse quantité sans respecter le dosage conseillé.

QUELLE CRÉATINE CONSOMMER ? COMMENT SE SUPPLÉMENTER EN CRÉATINE ?

Il existe plusieurs formes de créatines : la créatine monohydrate, la créatine kre-alkalyn, la créatine Hcl, etc... Bien souvent, les fabricants combinent plusieurs formes de créatine pour former ce qu'on appelle un complexe de créatines.

De façon générale chaque forme de créatine possède ses propres caractéristiques et avantages. La créatine monohydrate est cependant la créatine la plus étudiée et la seule dont l'efficacité a été démontrée par les études scitentifiques.

Concernant la consommation de la créatine, l'idéal est de fractionner les prises de créatine tout au long de la journée. En France, le dosage maximal quotidien de créatine autorisé est de 3g. Nous vous conseillons de prendre 1g à chaque repas principal.

Vous pouvez consommer de la whey aussi bien en période de sèche/régime, de prise de muscle ou de prise de masse.

Il existe de nombreuses créatines de qualité sur le marché. Le choix du supplément dépend de chacun et de son budget. Nous vous conseillons tout de même de privilégier des créatines à la pureté maximale pour éviter de potentiels déchets.


Partager ce message



← Message plus ancien Message plus récent →